Oïdium

C’est en fait un terme collectif pour désigner plusieurs types de champignons qui provoquent des taches foliaires sur diverses variétés de plantes et qui peuvent également se propager sur les tiges. Ils sont tous reconnaissables au duvet blanchâtre sur la surface. C’est pourquoi on l’appelle également «le blanc» ou la «maladie blanche».

La rose, le Gerbera, le concombre, la tomate, le raisin, le Kalanchoé, l’Hortensia, le chêne et l’Hypericum sont entre autres sensibles à l'oïdium.

Produits conseillés :

Pulvériser de l’Argicin®Plus ou de l’Algicin® (convient pour une utilisation dans l’agriculture biologique) Dans le cas d’infections graves nous conseillons de combiner l’un de ces deux produits avec du Cuprum.
En particulier dans la culture du concombre on observe de très bons résultats par la combinaison de SalicylPur par goutte-à-goutte à partir du distributeur d’engrais B (aussi bien pour les cultures en plein air que pour les cultures sous serre) et de Cuprum par nébulisation LVM.